Une association pour regrouper les forces de la critique dramatique 

québécoise

Le 28 septembre 1984, à Montréal, une douzaine de critiques issus de différents médias fondent l’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT). Leurs objectifs : favoriser la communication entre critiques et chroniqueurs de théâtre, encourager la liberté d’expression au théâtre et dans l’exercice de la critique, aider le théâtre par une meilleure critique, susciter un plus grand intérêt du public envers le théâtre comme moyen d’expression nécessaire à la collectivité et réaffirmer le droit des critiques de différer d’opinion avec leurs collègues.

L’AQCT compte à l’heure actuelle une trentaine de membres. Ceux-ci proviennent de tous les champs de la pratique : quotidiens, médias électroniques ou internet, périodiques culturels, journaux communautaires ou autres. Francophones ou anglophones, ils vivent pour la plupart à Montréal ou Québec, mais aussi à Gatineau, Ottawa ou Kingston, sont critiques à temps plein ou partiel, et sont, selon le cas, rémunérés ou non pour leur travail. Ils peuvent adhérer librement à l’AQCT dans la mesure où ils suivent le théâtre ou la danse depuis au moins un an et en laissent des traces dans les médias.

ASSOCIATION QUÉBÉCOISE

DES CRITIQUES

DE THÉÂTRE

Code d'éthique et de déontologie à l’usage des membres de l’AQCT

Document adopté à l’unanimité, lors d’une assemblée des membres, le 2 mai 1988

A) Éthique journalistique du critique

  1. Le critique s’interdit la calomnie, l’altération ou la déformation des faits.

  2. Le critique s’interdit d’invoquer un titre ou une qualité imaginaires, ou d’user de moyens déloyaux pour obtenir une information.

  3. Le critique n’accepte pas de pots-de-vin.

  4. Le critique ne se permet aucun plagiat.

  5. Le critique nomme les collègues ou les auteurs qu’il cite ou à qui il emprunte une argumentation.

  6. Le critique ne sollicite pas la place d’un collègue ni ne provoque son renvoi en acceptant de travailler à des conditions inférieures.

  7. Le critique respecte la confidentialité des informations qui lui sont données sous le sceau du secret.

  8. Le critique évite l’injure, le persiflage ou le dénigrement.

 
 

INTRODUCTION

Attentif aux mutations et à l’évolution de la société, à la multiplicité de ses appels, de ses aspirations sociopolitiques, le critique (lorsqu’il est employé au masculin, le terme « critique » s’applique ici à toutes les personnes, hommes ou femmes, qui exercent les fonctions de critique ou de chroniqueur de théâtre) doit se montrer réceptif à tous les champs de la culture et aux innovations, technologiques ou autres, qui transforment la pratique théâtrale. Son travail a pour fonction de rendre compte des œuvres, d’en faire une lecture éclairante et de donner au public des indices pertinents pour les aborder. Il doit être ouvert à la pluralité des voies artistiques et conscient de la relativité de ses propres perspectives.


Les membres de l’AQCT commentent publiquement les résultats d’un travail entrepris par des praticiens du théâtre en vue d’une représentation publique; ces praticiens ont droit à une évaluation honnête et compétente de leurs œuvres, dans un climat de respect.


Les propositions qui suivent visent à baliser le travail des membres de l’AQCT. Certaines peuvent sembler relever du sens commun, mais elles sont ici formulées de manière à ce que ce code soit applicable. Chaque membre de l’Association s’engage à le respecter.

B) Comportement du critique

  1. Le critique se prépare à une représentation en prenant connaissance du programme, des documents promotionnels et du texte de la pièce, s’il est publié.

  2. Le critique doit se présenter au spectacle qu’il devra commenter à la date et à l’heure convenues.

  3. Le critique doit assister à la représentation dans un bon état de réceptivité.

  4. Le critique doit assister à l’ensemble de la représentation dont il rendra compte; si un cas de force majeure rend la chose impossible, cela doit être mentionné dans sa critique.

  5. Par respect pour les autres spectateurs et pour les artistes, le critique doit se montrer discret pendant la représentation et éviter de les déranger.

C) Exercice de la critique

  1. La critique doit porter sur le spectacle vu et non sur le souvenir de représentations antérieures, locales ou étrangères, de la même œuvre; les références à d’autres productions sont justifiées si l’on en établit clairement la pertinence par rapport à la production à l’affiche.

  2. Tous les éléments de la représentation méritent l’attention de la critique : scénographie, éclairages, musique, son et autres aspects techniques autant que texte, interprétation et mise en scène.

  3. La critique porte sur le spectacle et non sur la vie privée des personnes

LES MEMBRES

Sophie Pouliot, présidente

JEU, ELLE Québec, Lurelu

 

Marie-Claire Girard, vice-présidente

marie-claire-girard-theatre-cambresis.blog4ever.com

 

Rose Carine Henriquez, secrétaire-trésorière (par intérim)

Voir, JEU, Nevros'Arts

Chaylene Bachatry

lesartsze.com

Daphné Bathalon

montheatre.qc.ca

Patricia Belzil

JEU

Raymond Bertin
JEU

Patricia Bonneau

JEU

Virginie Chauvette

Bible Urbaine

​Mario Cloutier

MARIOCLOUTIERD.COM

En toutes lettres

Jean-Claude Côté
JEU

Nathalie De Han

DFdanse

La Scena Musicale

Dominique Denis

JEU

Josiane Desloges

JEU

Liviu Dospinescu

Université Laval

Jordan Dupuis

La Fabrique Culturelle

Marie Fradette

Le Devoir

Marie-Christiane Hellot
JEU

François Jardon-Gomez

Le Devoir

Simon Lambert

Le Devoir

Gilles G. Lamontagne

sorstu.ca

Yves Leclerc

Le Journal de Québec

David Lefebvre

MonTheatre.qc.ca

Denys Lelièvre

CKRL 89,1 Québec

Philippe Mangerel

JEU

Stéphanie Morin

La Presse

Aurélie Olivier

JEU

Melissa Pelletier

Québecor Médias

Samuel Pradier

Québecor Medias

Alain-Martin Richard

JEU

Christian Saint-Pierre

Le Devoir, Lettres Québécoises

Karine Tessier

Fragments urbains, JEU

Michel Vaïs

JEU

Julie Veillet

CKIA FM

Louise Vigeant

JEU

 
 

CONTACT

ÉCRIVEZ-NOUS
  • Facebook Social Icon

Vous pouvez nous contacter via le formulaire ci-dessous :

© 2017 AQCT

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now